Logo de Nerepix - Agence Web à Caen
4 effets néfastes d’instagram

4 effets néfastes d’instagram

Instagram est un réseau social qui compte aujourd’hui plus de 21 millions d’utilisateurs en France et 1,3 milliard dans le monde. Bien que la plateforme dispose de nombreuses qualités, aussi bien pour les particuliers que les professionnels, elle comporte également de nombreux effets néfastes sur notre quotidien. On vous présente dans cet article les 4 effets les plus néfastes engendrés par Instagram.
Instagram impacte les jeunes

Les jeunes sont les plus impactés par cette application

Ce sont les jeunes qui sont les plus touchés par les effets néfastes du réseau Instagram : 40% des utilisateurs de la plateforme ont moins de 22 ans. Les jeunes étant de plus en plus nombreux sur les réseaux sociaux, le groupe Facebook avait annoncé au printemps 2021 l’éventualité de créer une version pour les moins de 13 ans (le projet très controversé a été mis en standby entre-temps).


Pourtant, selon une étude interne du groupe, Instagram aggrave les problèmes d'image corporelle d’une adolescente sur trois, alors pourquoi ne pas quitter ce réseau ? 

Malheureusement, tous les utilisateurs restent par peur de manquer quelque chose, une tendance sociale qui pourrait les écarter de leur cercle d’amis. 


Basée sur le partage de contenu visuel (photo et vidéo), l’application met en lumière les écarts sociaux entre les utilisateurs. Elle crée ainsi un cercle vicieux aggravant les complexes des utilisateurs, notamment ceux des plus jeunes en pleine construction.

Instagram nuit à votre santé mentale

La santé mentale est impactée par Instagram

Selon une étude du Human-Computer Institute de l'université de Carnegie-Mellon, Instagram favoriserait le sentiment de solitude chez les utilisateurs et pourrait mener jusqu’à la dépression


Effectivement, sur l’application on ne montre que son plus beau visage et on se garde bien de partager nos doutes, chagrins, tracas etc. (bien que cela tend à changer ces derniers temps). Ainsi, de nombreuses personnes complexent devant les storys et publications remplies de bonheur et de perfection. Ne l'oublions pas, même si nous sommes connectés avec des centaines de personnes sur Instagram, nous restons seul derrière notre téléphone

Instagram favorise le cyber-harcèlement

Le cyber-harcèlement amplifié sur le réseau social

Les réseaux favorisent le harcèlement en ligne, que ce soit par des adultes ou d’autres adolescents, à travers des menaces, des insultes etc. En effet, les internautes sont plus facilement enclins aux discours de haine car la barrière de l’écran rend leur cible plus facilement atteignable.


De plus, l’harcèlement de masse se développe : sur Instagram il est très facile de véhiculer massivement et rapidement une information, de créer des groupes privés ou encore de créer de faux-comptes.


Alors, le harcèlement qui auparavant s'arrêtait à la sortie de l’école s’étend maintenant à travers les réseaux sociaux 24h/24 et 7j/7.

En cas de harcèlement en ligne, le mieux est de signaler et bloquer l’internaute. Surtout, n’engagez jamais la conversation et prévenez les autorités compétentes.

Les cyberattaques sur Instagram

Les cyberattaques se développent sur instagram

Instagram favorise également les cyberattaques et le développement des sites malveillants. De nombreux liens malveillants circulent sur la plateforme et si vous les ouvrez, votre compte peut être piraté


On a tous déjà été identifiés sur une publication douteuse qui affiche en grand “vous avez gagné un iphone ! cliquez sur le lien dans notre biographie”. Cet exemple est typiquement une technique de cyberattaque destinée à prendre le contrôle de votre compte ou à vous subtiliser des informations.


Alors, faites toujours attention aux liens associés aux publications sur lesquelles on vous identifie ou que l’on vous envoie par message privé (même de la part de vos proches qui pourraient s’être fait piraté !).

Instagram peut nuire à votre vie professionnelle

Les posts et storys peuvent nuire au recrutement

Faites toujours attention à ce que vous postez ! Les photos d’une soirée trop arrosée, des blagues un peu douteuses en commentaires, être grossier dans ses publications… Ce qui est posté sur le web reste toujours sur le web et tout cela peut vous porter préjudice dans votre vie professionnelle


En effet, maintenant, les recruteurs cherchent à en savoir plus sur les candidats avant d’embaucher. Ils réalisent donc généralement une enquête sur internet, notamment sur les réseaux sociaux, pour en apprendre plus sur eux. Il faut donc toujours réfléchir avant de poster car trop de partages non modérés peuvent vous nuire… 


Vous l’aurez compris, il faut donc rester vigilant sur Instagram et modérer son utilisation afin d’être capable de prendre du recul sur tout ce qui est posté. L’application a d’ailleurs mis en place plusieurs outils pour lutter contre ces dérives, à disposition des particuliers comme des professionnels.

écrit par

Chargée de communication

Nos prestations et références en lien avec cette actualité

Nos autres dossiers et actualites en lien avec cette thématique

Pourquoi choisir de créer un site web vitrine...

Quels sont les avantages du site web vitrine ? Un site vitrine est un site informatif sur les...

Instagram, Facebook, WhatsApp… Que s’est-il...

Vous aussi vous vous êtes senti dépourvu de vie sociale hier soir ? Cet événement est le plus gros bug...

Les tendances du marketing numérique : les...

Utilisés par plus de 4,2 milliards d’utilisateurs dans le monde, Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter ou...

Comment augmenter mes ventes grâce aux tendances...

Retrouvez l'ensemble des grandes tendances apparues cette année permettant de booster vos ventes sur...

Nerepix passe à la monnaie normande : le RolloN

Désormais, notre agence de communication accepte les paiements en RolloN, la monnaie Normande ! En quoi ça...
Nos prestationsNos réalisationsRetour à la listeNous contacter
En savoir plusJ'accepte
Les cookies assurent le bon fonctionnement des services de ce site. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.