Logo de Nerepix - Agence Web à Caen

Messenger Rooms : Facebook déploie son service de visioconférence.

Zoom ou Houseparty font sûrement partie de votre quotidien. Et Messenger Rooms ? Est-ce que cela vous parle ? C'est le nouveau service de visioconférence de Facebook qui arrive bientôt sur la célèbre plateforme. Quelles sont les différences avec les autres applications ?
Messenger Rooms, les visioconférences via Facebook

En quoi cela consiste ?

A l'origine, Facebook est un réseau social qui permet à toutes les personnes inscrites de partager des informations (vidéos, photos, messages ...) à leurs amis. Face au contexte actuel si particulier, Facebook déploie Messenger Rooms, un service de visioconférence afin de maintenir le contact avec nos proches.

 

Via cette nouvelle fonctionnalité vous aurez la possibilité :

  • de créer ou rejoindre un espace de discussion,
  • de faire participer TOUS vos proches incluant ceux qui n'utilisent ni Facebook, ni Messenger grâce notamment à un partage de lien,
  • et d'inviter vos proches via WhatsApp ou Instagram,
  • de réaliser différentes activités (célébrations, jeux ...).

 

Si nous faisons le récapitulatif, existe t-il de réelles différences avec les outils déjà en place ? Oui, et elles ne sont pas à négliger !

 

Contrairement aux services déjà en place, Messenger Rooms propose d'accueillir jusqu'à 50 personnes dans le même salon de discussion et sans limite de temps. Les utilisateurs auront notamment la possibilité de verrouiller "rooms" (le salon n'accueillera plus de nouvelles personnes sauf si l'administrateur donne son autorisation), de retirer des participants et de signaler des comportements inappropriés.

 

Toujours en phase de test dans différents pays, Messenger Rooms sera accessible d'ici quelques semaines.


Google Meet devient gratuit

Dans un cadre professionnel, Google Meet s'avère un outil de visioconférence idéal et deviendra gratuit pour tout le monde dès le lundi 4 mai. Google Meet permet de recevoir jusqu'à 100 personnes dans un même salon mais limité à 1h par session. Pour y accéder, il suffira d'une adresse mail pour utiliser les fonctions associées comme le partage d'écran, l'enregistrement des réunions ou encore la planification de rendez-vous. Ce changement de la part de Google est lié directement à la crise sanitaire et ses contraintes mais aussi pour faire face à une forte concurrence.

 

écrit par

Commerciale & communication
En savoir plusJ'accepte
Les cookies assurent le bon fonctionnement des services de ce site. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.