Logo de Nerepix - Agence Web à Caen
Planifier et produire le contenu de votre stratégie de contenu

Planifier et produire le contenu de votre stratégie de contenu

Pour que votre stratégie marketing basée sur le contenu fonctionne, vous devez trouver le bon contenu qui s’adressera à votre cible. Ensuite, vous devrez être en mesure de rédiger ce contenu. Et même si tout le monde sait écrire, tout le monde n’est pas écrivain. Voici quelques règles de base pour produire votre contenu.

Avant de commencer à produire votre contenu vous devez définir quel contenu pourra le mieux s’adresser à la cible que vous aurez prédéfinie en fonction de vos objectifs. Pour cela, vous devrez définir les axes de communication avec les différents sujets que vous allez traiter en les priorisant selon vos objectifs.

Est-ce que vous voulez gagner des parts de marché ou vous préférez transformer vos prospects ? Le contenu que vous rédigerez ne sera pas le même.

Mettre en place un travail de veille

Afin de cibler au mieux votre contenu, vous devez étudier l’environnement qui vous entoure. C’est-à-dire, étudier la communication de votre concurrence, vous renseigner sur les tendances du secteur grâce à Google Trends, par exemple, regarder les publications des différents influenceurs du secteur et faire des recherches SEO.


N’hésitez pas non plus à consulter vos services internes qui vous seront d’une grande contribution. Par exemple avec les services techniques et technologiques, les services commerciaux et leur feuille de route, mais vous pouvez aussi vous renseigner auprès des attentes de vos clients et bien sûr consulter la communauté de vos réseaux sociaux. 


Avec toutes ces informations vous pourrez mettre en place vos axes de communication avec des sujets et des thèmes traités selon un rythme prédéfini. Ces axes de communication donneront votre calendrier éditorial ou plan de communication.

Utiliser l’entonnoir de conversion

Pour une communication efficace et ciblée, vous devez accorder vos contenus avec l’entonnoir de conversion. Le contenu doit être adapté à chacune de ses étapes et vous devez être prêt à le modifier au besoin. 


L’entonnoir de conversion se présente en 3 parties :

  • Les leads : ce sont les consommateurs engagés et réceptifs à votre marque. Vous devez leur proposer un contenu qui contient des informations produit et des comparatifs de prix. C’est ce qu’on appelle la phase d’engagement car on veut créer de l’engagement avec les leads.
  • Les prospects : ce sont les consommateurs qui connaissent votre entreprise mais qui ne sont pas prêts à l’achat. Vous pouvez leur proposer du contenu comme des informations sur la marque, toujours en incitant à l’action avec des boutons “en savoir plus”. C’est ici la phase de conversion car on va chercher à convertir le prospect en client.
  • Les clients : ce sont les consommateurs prêts à l’achat. Pour cette cible vous pouvez leur proposer du contenu comme des offres sur un produit ou des promotions exclusives. C’est la phase de transformation.

 

Avec cet entonnoir de conversion vous êtes désormais capable de définir quel sera le meilleur contenu pour la cible que vous souhaitez toucher. 

Les différents types de contenu que vous pouvez inclure dans votre stratégie

Vous disposez maintenant d’une large palette d’outils pour créer votre contenu. Chaque type de contenu correspond à un objectif que vous avez défini précédemment. Voici quelques types de contenus :

  • les billets de blog : vous avez la possibilité de les partager sur les réseaux sociaux
  • les aides mémoire, livres blancs, guides ou rapports : ils permettent un échange d’informations avec l’utilisateur
  • les infographies : elles possèdent un fort taux de partage sur les réseaux sociaux
  • les diaporamas : vous pouvez partager vos conférences sur les réseaux sociaux professionnels
  • les vidéos : vous pouvez les partager sur les réseaux sociaux ou votre blog
  • les posts sur les réseaux sociaux

Mettre en place le plan de communication

Une fois que vous avez défini vos axes de communication et le type de contenu que vous allez produire, vous pouvez créer votre plan de communication, ou planning éditorial. Ce plan de communication est un outil qui vous servira à organiser vos publications, coordonner vos équipes, optimiser la production et mesurer vos résultats.


Le plan de communication peut prendre diverses formes. C’est avant tout un calendrier que vous pouvez mettre en place sur une feuille de calcul, dans laquelle vous créez une colonne pour le titre, une pour la description, une autre pour l’auteur du contenu, puis pour la date de publication, la plateforme sur laquelle le contenu va être partagé et les objectifs que vous espérez atteindre avec ce contenu. 


Vous pouvez également vous servir d’un outil collaboratif afin que toutes les personnes concernées puissent remplir le plan de communication et se tenir au courant. Il y a aussi les plateformes en ligne de gestion de contenu. 


Le plan de communication est la feuille de route qui vous permettra de consigner tout ce qu’il se passe durant la production de votre contenu. Il a pour but d’améliorer le flux de production. 

Produire du contenu pour le web

Maintenant que vous savez comment planifier et définir le contenu à produire, vous allez pouvoir passer à l’étape de production. 


Lorsque l’on rédige du contenu pour internet il faut savoir respecter certaines règles. Le domaine de la rédaction web possède des règles d’écriture spécifiques, vous devez être rigoureux pour structurer le texte de façon correcte et attractive. Il faut aussi bien prendre en compte les règles liées au SEO.


Quand on écrit des textes destinés au web il ne faut pas oublier les 3 règles d’or principales : votre écriture doit être concise, elle doit être structurée et également objective

 

Les 5 étapes de la rédaction d’un contenu web

Tout d’abord, vous devez bien définir le sujet de l’article. Le titre doit être informatif, avec une description précise et des mots-clés en rapport avec le sujet doivent être prédéfinis. Enfin, les objectifs de l’article doivent également être clairs et précis.


Ensuite, rassemblez les données qui vont vous servir pour écrire votre texte. Pour cela, n’hésitez pas à consulter des experts sur le sujet, ce sont eux qui seront le plus à même de vous donner les informations nécessaires pour votre article. Regardez parmi les études disponibles sur le sujet que vous voulez traiter, et renseignez-vous sur les interviews de spécialistes. 


Maintenant que vous avez vos informations principales, vous allez pouvoir rédiger votre plan. Pour le rédiger, priorisez les éléments que vous jugez les plus importants. Créez votre plan en prenant en compte les balises HTML, elles permettent de mettre en forme et structurer votre contenu. 


Vous pouvez désormais passer à la rédaction de votre premier jet. Vous le rédigerez selon le plan précédemment défini. Veillez à utiliser une écriture factuelle avec des listes à puces et des numéros. Vous devez également bien travailler votre introduction et votre conclusion. Ensuite, faites valider votre premier jet.


Enfin, donnez du style à votre contenu. Enrichissez-le selon le ton et la charte éditoriale. Soignez votre grammaire et vérifiez la lisibilité de votre texte. Une fois ces étapes validées, relisez encore et encore votre texte puis faites le valider avant de le publier. 

 

Après le texte, le visuel

Maintenant que vous avez votre contenu rédigé, vous allez pouvoir passer à l’habillage visuel de l’article. Les utilisateurs sont très sollicités sur internet, la concurrence est très forte au niveau des visuels des articles et des posts sur les réseaux sociaux. Les visuels vous permettent d’avoir un fort pouvoir d’attraction tout en respectant votre image de marque. 


La qualité du design que vous publierez sur internet donnera, ou non, de la crédibilité aux contenus qu’ils mettent en avant. Nous savons que tout le monde ne peut pas dessiner ou mettre en page avec talent, c’est pourquoi nous vous conseillons de faire appel à un graphiste spécialisé.


Lorsque vous publiez un visuel sur internet, pensez bien à appliquer votre charte graphique ; votre logo, typographie, vos couleurs, vos icônes et votre mise en page. Cela permettra à vos visuels d’être tous en adéquation avec votre marque et de créer une harmonie sur vos réseaux ou votre site. De plus, cela permettra à l’utilisateur de comprendre de suite de qui il s’agit. 

 

Le poids des mots et le choc des images

Si vous souhaitez utiliser des images ou des médias sur internet veillez à respecter quelques règles. Toute création est protégée, vous devez respecter les droits d’auteur et bien lire les conditions d’utilisation du média. 


Méfiez-vous des images Open Source en utilisation Creative Commons qui sont libres de droits à l’utilisation mais ont des conditions d’utilisation qui sont souvent restreintes. Dans tous les cas, quand vous utilisez un média ou une image qui ne vous appartient pas, sourcez les. 


C’est le Content Manager de votre entreprise qui est en charge de la qualité des images, dont dépend la crédibilité des messages soutenus. C’est pourquoi vous devez éviter les images floues ou pixellisées. Il peut parfois être utile de vous faire aider par un professionnel qui pourrait vous permettre de faire un saut qualitatif dans la production de vos contenus. 

 

La production de contenu vidéo

La production vidéo est le nouvel outil incontournable du Content Manager. Les moyens de production d’une vidéo sont accessibles, elles peuvent motiver vos collaborateurs à participer à ce projet et les canaux de diffusion sont très performants. 


Faire une vidéo impactante :

  • Sa durée doit être comprise entre 2 et 4 minutes
  • Le premier message doit être placé au début
  • Le son doit être impeccable
  • Elle doit générer des leads avec des call to action

Les différents contenus vidéo pour votre stratégie de contenu

Les contenus vidéo pour mettre en avant votre entreprise sont variés. Vous pouvez choisir de mettre en avant vos collaborateurs avec des vidéos de type :

  • mise en avant de leurs missions dans l’entreprise
  • valoriser vos produits avec l’avis d’un expert
  • les faire s’exprimer sur un projet en cours
  • les interviewer pour qu’ils expliquent ce qu’ils aiment dans leur travail
  • présenter les coulisses d’un service

 

Vous pouvez aussi valoriser vos clients avec :

  • des témoignages
  • des success story
  • des concours vidéo

 

Enfin, vous pouvez valoriser des évènements concernant votre entreprise en vidéo comme :

  • des reportages sur des salons
  • des rassemblements ou des remises de prix
  • des conférences
  • des lives ou encore des webinars sur les réseaux sociaux

 

Pour résumer, le contenu sur le web peut prendre des formes très variées, articles de blog, post sur les réseaux sociaux ou encore vidéo, ce contenu est très large. Ces contenus, notamment les contenus rédigés, doivent respecter les règles d’écriture présentes sur internet. 


Le visuel de vos articles doit lui aussi être travaillé car c’est ce qui sera vu en premier par l’utilisateur. Vous devez travailler vos visuels pour vous démarquer et attirer l'œil du consommateur vers votre marque. Et ici aussi, vous devez suivre quelques règles.


Lorsque le texte et le visuel se retrouvent dans le même contenu comme c’est le cas pour les vidéos, vous devez suivre d’autres spécificités notamment au niveau du format de votre vidéo. En effet, si le format de votre vidéo n’est pas adapté au réseau sur lequel vous voulez la diffuser, vous n’arriverez pas à la publier. 

écrit par

Chargée de communication
En savoir plusJ'accepte
Les cookies assurent le bon fonctionnement des services de ce site. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.